PRODUCTION DU CINQUIÈME NAVIRE DE PATROUILLE EXTRACÔTIER ET DE L’ARCTIQUE DU CANADA EN COURS AVEC LA DÉCOUPE DU PREMIER PANNEAU D’ACIER POUR LE FUTUR NCSM FRÉDÉRICK ROLETTE


20 MAI 2021 (Halifax, N.-É.) - Irving Shipbuilding Inc. a coupé le premier panneau d’acier du futur NCSM Frédérick Rolette afin de lancer officiellement la production du cinquième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA) du Canada construit dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.

La construction de la future flotte de combat du Canada commence à l’usine Marine Fabricators d’Irving Shipbuilding à Dartmouth, où 32 personnes participent à la découpe au plasma informatisée et à la livraison de 4 000 tonnes d’acier chaque année à l’appui du programme des NPEA. Les 70 000 pièces qui en résultent sont fabriquées dans un ordre stratégique pour respecter le calendrier de production au chantier naval d'Irving Shipbuilding à Halifax, la plus grande installation de construction navale intérieure en Amérique du Nord.

L’acier pèse 3 734 kg (plus de trois tonnes) et sera utilisé dans une combinaison d’emplacements sur le navire, y compris pour les pièces initiales de la quille. Une fois terminé, le futur NCSM Frédérick Rolette mesurera 103,6 mètres de long et 19 mètres de large, pèsera 6 615 tonnes et sera composé de 440 000 pièces. Chaque NPEA compte plus de 300 km de câble et plus de 36 km de tuyau.

Les deuxième, troisième et quatrième NPEA du Canada sont en cours de construction au chantier naval d’Halifax. Le futur NCSM Margaret Brooke a récemment effectué avec succès des essais en mer et en est aux dernières étapes de préparation en vue de sa livraison à la Marine royale canadienne. Les méga-blocs du futur NCSM Max Bernays ont récemment été déplacés au niveau du sol et sont en cours d’assemblage final en vue de son lancement plus tard au cours de l’année. La quille du futur NCSM William Hall a été officiellement posée en février de cette année et la construction des méga-blocs de la proue, du milieu du navire et de la poupe est en cours. Le premier navire de la classe, le NCSM Harry DeWolf, a été livré à la Marine royale canadienne le 31 juillet 2020.

Le chantier naval d’Halifax construira six navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique pour la Marine royale canadienne, deux variantes de NPEA pour la Garde côtière canadienne, suivis de 15 navires de combat canadiens pour la Marine.

Né à Québec en 1785, le lieutenant Frédérick Rolette est un héros naval qui a mené des actions à divers titres en tant que membre de la Marine royale pendant la guerre de 1812. Lorsque la guerre éclate, Rolette s’empare immédiatement du vaisseau américain le Cuyahoga, marquant la première action de la guerre de 1812. Il va par la suite s’emparer de plusieurs navires américains pendant la guerre. En plus de ses prouesses sur l'eau, Rolette participe à des combats terrestres à l’occasion de la conquête de Détroit, à la bataille de Frenchtown et à l’escarmouche de la rivière Canard. Rolette rentre chez lui à Québec après la guerre, et décède en 1831 à l’âge de 45 ans.

À ce jour, le programme de construction navale des navires de combat d’Irving Shipbuilding a généré plus de 3,7 milliards de dollars d'investissements et d’engagements de dépenses dans l’ensemble du Canada et plus de 8 300 emplois (directs et indirects). Le chantier naval d’Halifax continue d'embaucher. Il a accueilli plus de 300 nouveaux membres au sein de son équipe depuis le début de la nouvelle année.


Citations :

L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale


L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« La découpe d’acier faite aujourd’hui marque un grand jour pour la construction navale canadienne et pour tous les Canadiens. Les navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique sont essentiels au travail de notre Marine et de nos Forces armées canadiennes, de la recherche et du sauvetage à la surveillance de l’Arctique et au soutien de notre marine, tant au Canada qu’à l’étranger. La construction de ces navires et les services qu’ils fournissent contribuent à la croissance de notre économie bleue et créent plus de possibilités pour les Canadiens des régions côtières. Félicitations aux femmes et aux hommes du chantier naval d’Irving qui commencent à travailler sur ce navire qui servira les Canadiens pendant des décennies. »


Premier ministre Ian Rankin, province de la Nouvelle-Écosse

« C’est un jour important pour la construction navale dans notre province alors que la première pièce d'acier est coupée pour marquer le début de la construction du cinquième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique - le NCSM Frédérick Rolette », a déclaré le premier ministre Iain Rankin. « Félicitations à la Marine royale canadienne et à tous les constructeurs du chantier naval d’Halifax et de Marine Fabricators à Dartmouth. La découpe de l’acier représente une étape importante dans le programme de construction navale de notre pays. Cela nous rappelle aussi que la Nouvelle-Écosse a une fière histoire dans la construction navale. »


Darren Fisher, député de Dartmouth-Cole Harbour et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (Agence de promotion économique du Canada atlantique)

« Je tiens à féliciter les constructeurs navals de Marine Fabricators à Dartmouth et du chantier naval d'Halifax. Le futur NCSM Frédérick Rolette sera le cinquième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique construit au Canada. La Stratégie nationale de construction navale crée de bons emplois en Nouvelle-Écosse tout en stimulant notre économie régionale. C'est une belle journée pour la Nouvelle-Écosse et la Marine royale canadienne. »



Le maire Mike Savage, Municipalité régionale d’Halifax

« Il ne fait aucun doute qu’Halifax est la ville la mieux équipée, avec le meilleur chantier naval et les meilleurs constructeurs navals pour livrer la prochaine génération de navires militaires et de patrouille canadiens. »



Kevin Mooney, président, Irving Shipbuilding Inc.

« Ce jour marque une autre étape importante dans le programme des navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) avec la découpe de l’acier destiné au cinquième navire de la classe. Je suis fier de nos 2 100 constructeurs navals, qui sont résolus à assurer une amélioration continue et à fournir des navires de qualité à la Marine royale canadienne. Nous avons vraiment atteint notre objectif ici, chez Irving, et nous constatons des gains en matière de qualité et de compétences malgré l'environnement difficile généré par la pandémie de COVID-19. La découpe de l’acier d’aujourd’hui a lieu dans notre usine de Marine Fabricators de Dartmouth. J’ai le grand plaisir de vous informer que les employés de cette installation y exercent leur activité depuis six années consécutives sans incident lié à la sécurité avec perte de temps. Chez Irving Shipbuilding, la sécurité est notre priorité numéro un et ces excellents constructeurs navals nous rendent tous fiers en veillant les uns sur les autres et en parvenant à une réalisation tout à fait remarquable en matière de sécurité. Nous souhaitons également rendre hommage aux 300 entreprises en Nouvelle-Écosse et partout au Canada, qui font partie de ce programme historique s’intégrant dans la Stratégie nationale de construction navale, offrant des retombées économiques positives d’un océan à l'autre, par l’intermédiaire d’emplois rémunérateurs et d’investissements dans les entreprises canadiennes et les technologies innovantes. »


Stephane Lafond, Directeur Irving Shipbuilding


/fin

À propos d’Irving Shipbuilding Inc.

Irving Shipbuilding Inc. est le constructeur naval et le fournisseur de soutien aux navires en service le plus moderne en Amérique du Nord. Basés à Halifax, en Nouvelle-Écosse, notre équipe qualifiée et nos équipements innovants favorisent la construction, fabrication, transformation et maintenance des navires et des plates-formes extracôtières en toute efficacité. Irving Shipbuilding Inc. est l’entrepreneur et le constructeur de navires principal pour la Marine royale du Canada sur la prochaine classe de navires de combat de surface canadien (NCSC) et de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) au titre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Nous sommes fiers de poursuivre notre longue histoire comme partenaire de confiance dans la construction navale canadienne. Irving Shipbuilding Inc. est membre du Groupe d’entreprises J.D. Irving, Limited, une société familiale diversifiée avec des opérations au Canada et aux États-Unis. Obtenez de plus amples renseignements sur le site Web www.naviresducanada.ca.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Mary Keith

Vice-présidente aux communications

Irving Shipbuilding Inc.

Keith.mary@irvingshipbuilding.com

Cellulaire : 506-650-8209

Published:

Lorsque vous construisez au Canada.

Vous investissez dans le Canada.

J’appuie la construction de navires à Halifax qui soutient l’économie et renforce l’industrie ici, et dans des collectivités partout à travers le Canada.

Rejoignez-nous pour demeurer au fait des actualités concernant la construction navale canadienne :

Demeurez au fait des actualités, y compris des événements, possibilités, informations sur l’industrie de la construction navale canadienne, campagnes de sensibilisation et communications connexes par le biais de bulletins, publications et autres communications électroniques d’Irving Shipbuilding Inc (ISI).

Suivez-nous sur les médias sociaux.