Une entreprise néo-écossaise depuis 35 ans au service des forces armées canadiennes

DRS Pivotal Power, une entreprise néo-écossaise, se spécialise depuis plus de 35 ans dans la conception et la fabrication d’équipements de conversion et de distribution d’énergie destinés aux applications navales et militaires. Son premier contrat militaire concernait les frégates de la classe Halifax. Aujourd’hui, DRS Pivotal Power contribue à la future flotte du Canada, les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique de la classe Harry DeWolf, au titre d’un contrat de plus d’un million de dollars.

Créée en 1979, DRS Pivotal Power était une petite entreprise du secteur privé située à Bedford, en Nouvelle-Écosse. Son équipe diversifiée se compose actuellement d’ingénieurs hautement qualifiés en électronique, en logiciels et en mécanique, de technologues et de dessinateurs. Elle compte actuellement 46 employés et cherche à se développer. Avec plus de 30 000 produits de conversion de puissance dans le monde, DRS Pivotal Power a fourni des systèmes à toutes les branches des forces armées au Canada, aux États-Unis et dans de nombreux pays à l’étranger.

DRS Pivotal Power fournit actuellement aux navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique une alimentation sans coupure (ASC) de 3 kVA qui procure une alimentation de secours au système intégré de gestion de plateforme (IPMS) de L3 MAPPS dans la salle de commande du navire. En cas de perte de puissance d’entrée ou si la qualité de l’alimentation est en dehors des limites acceptables, l’ACS continue à fournir la puissance de sortie pendant un temps défini à l’aide de batteries rechargeables. Une fois restaurée, l’IPMS revient automatiquement à la puissance d’entrée principale.

Bien que l’empreinte physique de DRS Pivotal Power sur la flotte des NPEA soit relativement faible, ses retombées sont considérables. Plus de 80 % de leurs fournisseurs sont canadiens et plus de la moitié de leurs fournisseurs canadiens sont de petites et moyennes entreprises situées dans les provinces maritimes.

« L’une de nos valeurs fondamentales est de soutenir ceux qui nous protègent. Même si nous soutenons toutes les branches des forces armées dans le monde, rien ne nous procure davantage de fierté que d’appuyer les Forces armées canadiennes. Le fait d’être basés sur la côte Est avec une base navale et Irving Shipbuilding à notre porte nous donne une perspective unique sur l’importance de ce que nous faisons et sur la raison pour laquelle nous le faisons. Nous avons le privilège de faire cela depuis plus de 35 ans et en tant que fabricant de matériel de défense sur la côte Est du Canada, nous vivons une période vraiment excitante. » Ryan Daye, directeur, DRS Pivotal Power.

Le partenariat entre DRS Pivotal Power et L3 MAPPS s’inscrit dans le cadre du programme canadien sur les retombées industrielles et technologiques (RIT). Le programme des RIT garantit que 100 % de la valeur des contrats de défense importants est dépensée au Canada.

Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale du Canada, le chantier naval de Halifax construit des navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, qui seront suivis de 15 navires de combat de surface canadiens au cours des 25 prochaines années. Aujourd’hui, les trois premiers navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, les futurs Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Harry DeWolf, Margaret Brooke et Max Bernays sont en construction au chantier naval d’Irving Shipbuilding, à Halifax.

Mis à l’eau le 15 septembre 2018, Harry DeWolf a été officiellement baptisé le 5 octobre 2018 et devrait être livré à la Marine royale canadienne à l’été 2019.

Published:

Plus d'histoires