Réponse d’Irving Shipbuilding à l’évaluation de Stratégie nationale de construction navale du Canada par la FCC

Le 1er septembre, dans une colonne rédigée par son directeur fédéral Aaron Wurdrick, publiée dans le Toronto Sun, la Fédération canadienne des contribuables (CFF) a décidé de prendre pour cible les contrats ouverts, justes et compétitifs de la Stratégie nationale de construction navale du gouvernement du Canada. La FCC cherche à discréditer un processus qui mettra à disposition des navires à la pointe de la technologie aux hommes et aux femmes de la Marine royale canadienne et la Garde côtière canadienne tout en créant des emplois qualifiés et bien rémunérés pour des milliers de Canadiens et Canadiennes d'un océan à l'autre.

Les contrats signés par Irving Shipbluiding et le gouvernement du Canada sont équitables, nécessitent un investissement national considérable de notre part et font l'objet de vérifications régulières. Nous nous sommes contractuellement engagés à construire les Navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique en respectant un prix plafond. Pour être clair, les déclarations de M. Wudrick mentionnant des « profits garantis » et des contrats de type « dépenses contrôlées » à propos des Navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique sont complètement fausses.

Le gouvernement du Canada a récemment réaffirmé son engagement envers la Stratégie nationale de construction navale. C’est la bonne décision et nous la saluons. Nous continuerons de jouer notre rôle de partenaire de choix de la Marine royale du Canada : donner du travail aux Canadiens et aux Canadiens de l’Atlantique tout en veillant à ce que nos marins disposent des navires dont ils ont besoin pour assurer leur service partout dans le monde.  

Published:

Plus d'histoires