Le chantier naval de Halifax fête la passation du NCSM Fredericton

Aujourd'hui, le chantier naval de Halifax a fêté la passation du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton à la Marine royale canadienne au terme d'une période en cale sèche prolongée.

Cette période en cale sèche a permis d’accomplir la maintenance programmée et d’apporter des améliorations visant à assurer la longévité du NCSM Fredericton, une frégate de la classe Halifax. 

Plus de 400 des 1 900 employés du chantier de Halifax ont participé à la période en cale sèche du NCSM Fredericton, y compris des constructeurs qui sont membres de la section locale 1 d’Unifor. Plus de 45 fournisseurs établis en Nouvelle-Écosse ont collaboré avec le chantier de Halifax durant la période en cale sèche du NCSM Fredericton, notamment Maritime Pressure Works, MacKinnon & Olding, CMS Steel Pro, Fleetway, et Gil-Son Construction.

« Le chantier naval de Halifax et nos constructeurs effectuent des travaux de maintenance et de modernisation de la classe Halifax depuis près de 10 ans, pour des coûts et en respectant des délais qui font leur réputation et nous pouvons être fiers. Félicitations à nos constructeurs pour le succès de cette période en cale sèche du NCSM Fredericton et pour continuer de remplir notre rôle en entretenant les navires du Canada, » a dit Kevin McCoy, Président, Irving Shipbuilding.

Depuis 2010, les sept frégates de la classe Halifax de la côte est appartenant à la Marine – Halifax, Fredericton, Montréal, Charlottetown, St. John’s, ville de Québec et Toronto – ont été modernisées et entretenues l’une après l’autre au chantier de Halifax.

Le chantier naval de Halifax continue de remplir son rôle en restant le centre d’excellence pour l’assistance en service de la classe Halifax, avec le NCSM Montréal qui arrive en août 2018 pour commencer sa période en cale sèche.  

Published:

Plus d'histoires