Lancement à l’Université Dalhousie d’un environnement novateur de classe mondiale pour les mégadonnées sur les océans

L’Université Dalhousie et ses partenaires IBM Canada et l’Ocean Frontier Institute ont eu le plaisir d’accueillir sur le campus aujourd’hui l’honorable Scott Brison, président du Conseil du Trésor et ministre du Développement, représentant l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique; M. Andy Fillmore, Secrétaire parlementaire de la ministre des Institutions démocratiques et député fédéral de Halifax; et l’honorable Stephen McNeil, Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, pour lancer officiellement un environnement novateur de classe mondiale dans le domaine des mégadonnées sur les océans.

DeepSense constitue un partenariat de recherche océanographique unique entre l’industrie, le monde universitaire et le gouvernement qui permettra aux entreprises du Canada atlantique de commercialiser la recherche et d’ouvrir la voie au développement de produits et services d’analyse de données recherchés dans le monde entier.

Les entreprises collaboreront avec des scientifiques pour développer leurs produits et services en utilisant une infrastructure informatique de haut rendement et un support personnel fourni par IBM Canada, avec une contribution en nature évaluée à 12,6 millions $.

« DeepSense contribuera à aider les entreprises océaniques du Canada atlantique à innover, à affronter la concurrence et à réussir au Canada et sur la scène internationale », a déclaré Ayman Antoun, président d’IBM Canada. « IBM s’engage à soutenir le développement et la commercialisation de produits et services « faits au Canada », et nous sommes fiers que notre technologie contribue à renforcer la position de la région en tant que centre mondial d’expertise océanique. »

Le Programme de développement des entreprises de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) a fourni un financement de 6,9 millions $. Celui-ci permet de contribuer à mettre en œuvre DeepSense et à financer ses opérations pendant cinq ans. 

« L’innovation est essentielle à la réussite économique », a déclaré l’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’APECA. « La création d’une plate-forme d’analyse de pointe favorisera l’innovation commerciale au Canada atlantique, en encourageant le déploiement des petites entreprises, la promotion du transfert de technologie et la commercialisation de la recherche et du développement dans les secteurs émergents et les industries basées sur les ressources traditionnelles à la fois qui font partie de l’économie des océans. »

L’Université Dalhousie et l’Ocean Frontier Institute investiront un total de 2 133 151 $ dans DeepSense. La faculté d’informatique de l’université sera le principal partenaire de recherche universitaire. Elle collaborera avec le Nova Scotia Community College et CARET (Collaboration for Analytics Research, Education and Technology) ainsi que ses institutions membres, pour découvrir et attirer l’expertise en recherche universitaire et développer des programmes et des formations sur mesure pour l’industrie.

« Dalhousie est fière de faire partie de ce partenariat unique de recherche sur les océans », a déclaré le Dr Alice Aiken, vice-présidente de la recherche et l’innovation à l’Université Dalhousie. « En fournissant une plate-forme pouvant être utilisée par les universités, les partenaires industriels et le gouvernement pour soutenir la recherche intensive en sciences des données océaniques, DeepSense aidera à positionner le Canada atlantique comme chef de file de l’économie océanique pour les années à venir. »

Parmi les autres partenaires de cette initiative, mentionnons la province de la Nouvelle-Écosse et le Centre for Ocean Ventures and Entrepreneurship.

Au cours des cinq prochaines années, on estime que DeepSense sera impliqué dans 60 à 100 projets visant à relever les défis analytiques de l’industrie océanique. Cela comprend Irving Shipbuilding, qui a annoncé un investissement de 750 000 $ dans DeepSense pour des projets qui nécessiteront une grande quantité de données en maintenance et logistique issues de ses opérations de construction navale et de réparation de navires.

« Nous sommes impatients de travailler avec les partenaires de DeepSense pour renforcer l’industrie de la construction navale et du secteur maritime grâce à l’analyse de données », a déclaré Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding. « Aujourd’hui, nous utilisons l’analyse de données pour optimiser nos processus et notre planification, ce qui améliore l’efficacité dans le domaine de la construction et de la réparation navales, mais nous pouvons faire beaucoup plus pour nous assurer que les données collectées sont pleinement utilisées. Les recherches et les projets de DeepSense pourraient avoir des retombées significatives sur la construction navale et l’industrie maritime. »

Le financement d’Irving Shipbuilding fait partie de son engagement pris au titre de la proposition de valeur dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. À ce jour, Irving Shipbuilding a engagé des investissements s’élevant à plus de 12 millions $ en propositions de valeur en faveur de la création d’une industrie maritime durable au Canada. 

Published:

Plus d'histoires