Un chantier naval plus moderne et plus écologique

Quand il a été annoncé que notre chantier naval de Halifax serait le constructeur de la prochaine flotte de la marine canadienne, nous avons investi 350 millions $ à nos frais, en vue de construire le chantier naval le plus moderne de l’Amérique du Nord.

Nous avons modernisé les installations existantes et ajouté de nouvelles pour créer un chantier naval de classe mondiale nous permettant de remplir nos engagements envers le Canada. Bien que l’objectif principal de ce projet de modernisation fût d’assurer que nos travailleurs disposent des meilleurs outils, technologie et formation disponibles pour construire des navires de classe mondiale, il nous a aussi permis d’intégrer des mesures environnementales et écoénergétiques pour limiter l’empreinte carbone, à la fois pendant le processus de construction et pour les activités futures dans la halle d’assemblage et l’ultra halle.

Directement situés sur le port de Halifax, nous étions conscients des risques que représentait une modernisation pour l’océan. Pour les atténuer, nous avons engagé Clean Earth Technologies comme partenaire clé du projet, afin de bénéficier de services d’assainissement des sols et des eaux tout au long de la démolition et de la reconstruction de notre installation.

Grâce aux installations de Clean Earth Technologies à Halifax, la seule entreprise au Canada de lavage et de recyclage des sols, nous avons pu retirer les sols contaminés du chantier naval afin qu’ils soient réutilisés sans risque dans d’autres zones.


Pendant la conception et la construction de la halle d’assemblée et de l’ultra halle, nous avons apporté des améliorations aux systèmes d'éclairage, d'échange d'air, de carburant et de gestion de la construction pour rendre l’installation plus écoénergétique. Nous sommes passés au gaz naturel, un combustible plus propre avec une empreinte carbone plus faible.

Un vaste système d'évacuation des fumées a été installé pour purifier l’air dans l’installation grâce à la mise en place d’unités d’échange d’air push/pull dans tout le bâtiment. Ces unités capturent toutes les fumées issues du soudage et filtrent les particules et la poussière afin que l’air propre puisse être réacheminé dans l’installation. En purifiant l’air existant, nous limitons la nécessité d’introduire l’air extérieur au sein du bâtiment, réduisant de manière significative les coûts d’énergie et de chauffage.

L’installation dispose d’un éclairage 100 % LED utilisant 75 % d’énergie en moins et doté d’une durée de vie 25 fois plus longue que les ampoules à incandescence. Le système de contrôle de l’éclairage est automatisé pour allumer et éteindre les lumières en fonction du moment de la journée, afin que l’énergie ne soit pas gaspillée dans des zones qui ne sont actives que pendant les heures de pointe.

Lors de l’installation de ces systèmes modernisés, nous avons introduit un système complexe de gestion technique de bâtiment (GTB) nous permettant de centraliser, surveiller et réguler la température et l’éclairage du bâtiment, ainsi que l’ensemble des équipements opérationnels en cours d’utilisation dans l’installation. Cette mesure nous indique les opérations nécessitant le plus d’énergie et la raison en découlant, tout en nous permettant d’explorer les possibilités futures en matière de conservation énergétique supplémentaire.

Chez ISI, nous nous efforçons d’être de meilleurs citoyens corporatifs et notre politique de conservation de l'énergie ne représente qu’une façon de nous améliorer chaque jour.

Published:

Plus d'histoires