Sophie Grégoire Trudeau deviendra marraine du NCSM Harry DeWolf

La Marine royale canadienne (MRC) est honorée d’annoncer que Mme Sophie Grégoire Trudeau a accepté de devenir marraine du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Harry DeWolf, navire amiral de la flotte de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique qui sera livrée sous peu à la MRC.

La nomination du parrain ou de la marraine d’un navire est une longue et célèbre tradition navale. Le parrain ou la marraine a pour fonction de participer au baptême du navire, habituellement en brisant une bouteille de champagne sur la proue lors de la cérémonie de baptême ou de mise à l’eau du navire. Souvent, ce sont des femmes de tête qui sont choisies pour être marraines; des femmes qui ont servi leur communauté de diverses façons. Bon nombre d’entre elles entretiennent le lien qui les unit à leur navire pendant de nombreuses années et demeurent des partenaires clés et des membres à part entière de la grande famille de la MRC.

Mme Grégoire Trudeau est une bénévole et une conférencière accomplie, ainsi qu’une championne de longue date dans la défense d’un éventail de causes importantes, notamment l’émancipation des femmes, la santé mentale, l’estime de soi et les enjeux qui touchent l’égalité des femmes et des enfants. Elle a contribué à braquer les projecteurs sur de nombreuses causes axées sur la santé et le bien-être des familles. 

Le vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne

« La MRC est vraiment ravie que Mme Grégoire Trudeau ait accepté notre invitation de devenir marraine du NCSM Harry DeWolf. Mme Grégoire Trudeau est une porte-parole dynamique et une femme de tête qui se consacre inlassablement à plusieurs causes qui touchent les femmes et les enfants – ce qui cadre parfaitement avec l’importance qu’accorde la MRC au bien-être de ses marins et des membres de leur famille. Nous sommes enchantés de l’accueillir dans la famille de la MRC et nous espérons que ce sera le début d’une relation durable. » 
Mme Sophie Grégoire Trudeau, marraine du NCSM Harry DeWolf

« Je suis honorée de devenir la marraine du NCSM Harry DeWolf. Le vice-amiral Harry DeWolf est un véritable héros canadien dont on honore la mémoire en reconnaissance de son service, de son courage et de sa détermination. Je suis convaincue que ce navire et tous ceux et celles qui serviront à son bord perpétueront cette tradition dont les Canadiens peuvent être très fiers. J’ai beaucoup de respect pour les hommes et les femmes qui servent dans la Marine royale canadienne et j’ai hâte de rencontrer les marins et leur famille. »

Faits en bref

  • Les travaux de construction du NCSM Harry DeWolf sont effectués en ce moment par la société Irving Shipbuilding Inc. à Halifax. On prévoit que le navire sera mis à l’eau dans le cadre d’une cérémonie de baptême à laquelle participera Mme Grégoire Trudeau en 2018.
  • Tous les navires en service de la MRC ont un parrain ou une marraine, et de nombreuses femmes de tête ont joué ou jouent actuellement ce rôle, notamment Mme Aline Chrétien, marraine du NCSM Shawinigan, et Mme Mila Mulroney, marraine du NCSM Halifax, navire amiral de la flotte de frégates canadiennes de patrouille de classe Halifax.
  • Les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique seront de gros navires de 100 mètres de long capables de circuler dans les eaux envahies par les glaces et conçus pour exécuter une variété de missions dans les eaux canadiennes, y compris dans l’Arctique. Les navires seront dotés de capacités de surveillance et de réaction armée en mer qui permettront de tenir le gouvernement au courant des activités et événements qui se déroulent dans les régions observées. Ils pourront aussi coopérer avec divers partenaires au sein des Forces armées canadiennes et d’autres ministères pour affirmer et imposer la souveraineté du Canada en lieu et en temps requis.
  • Le vice-amiral Harry DeWolf est un commandant de marine décoré de la Seconde Guerre mondiale. Il a participé à de nombreuses opérations d’escorte de convois dans l’Atlantique, à l’opération de secours et d’évacuation des troupes alliées de Dunkerque après la chute de la France en 1940, et il était reconnu comme un tacticien intrépide et hardi pendant toute la durée de la guerre. Durant les 14 mois où il a été aux commandes du NCSM Haida, le Vam DeWolf a dirigé les opérations visant à couler de nombreux navires ennemis, ce qui lui a valu l’Ordre du service distingué pour ses actes de bravoure et la Croix du service distingué pour son courage et son adresse dans le cadre des opérations menées par le Haida contre les destroyers allemands. En 1956, après avoir été promu au grade de vice‑amiral, DeWolf est nommé chef d’état-major de la Marine, poste qu’il occupera jusqu’au moment de prendre sa retraite, en 1960.
  • Les noms de cinq des six navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique ont été annoncés à ce jour. Tous ont été nommés en l’honneur de héros de la marine canadienne : le NCSM Harry DeWolf, le NCSM Margaret Brooke, le NCSM Max Bernays, le NCSM William Hall, et le NCSM Frédérick Rolette. 

Source: https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2017/04/sophie_gregoire_trudeaudeviendramarraineduncsmharrydewolf.html