Nouvelle trousse d’outils océanique pour les enseignants

Le Centre for Ocean Ventures and Entrepreneurship (centre de technologies océaniques et entrepreneuriat), soutenu par Irving Shipbuilding, est heureux de contribuer à l’amélioration des connaissances des élèves grâce à la trousse d’outils océanique Taking Making into Classrooms.

« Nous avons mis au point une trousse d’outils utile pour les enseignants qui souhaitent intégrer des activités créatives sur le domaine océanique à leur programme. Nous souhaitons encourager les jeunes à faire preuve de curiosité envers l’océan et connaître les différents concepts de science, de technologie, de génie et de mathématiques qui vont au-delà des écosystèmes et de l’écologie. Il existe en effet toute une gamme de concepts techniques, technologiques et économiques liés à l’océan! », confie Sherry Scully, Ph. D., directrice de l’apprentissage et du développement organisationnel du Centre for Ocean Ventures and Entrepreneurship.

En juillet 2018, le partenariat Marine People, chapeauté par le Centre for Ocean Ventures and Entrepreneurship, a tenu une conférence de plusieurs jours sur l’apprentissage expérientiel dans le domaine océanique pour plus de 50 professionnels de l’éducation provenant de la Nouvelle-Écosse. Les commentaires que les enseignants nous ont transmis lors de cette conférence ont contribué à la mise sur pied de la trousse d’outils qui permettra aux enseignants de favoriser la littératie océanique et la bonne gestion des océans dans leurs salles de classe. Inspiré des trousses Taking Making into Classrooms conçues par des collègues associés au Innovative Learning Centre (centre d’apprentissage novateur) de l’Université de la Colombie-Britannique (campus de Kelowna), la trousse d’outils océanique constitue la sixième trousse de la série.

La trousse d’outils océanique a été mise sur pied grâce aux efforts soutenus d’enseignants des quatre coins de la province et grâce au soutien de Susan Crichton, Ph. D., de l’Innovative Learning Centre, du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse et d’Irving Shipbuilding Inc.

Une équipe d’Irving Shipbuilding composée de Courtney Banks, de Kayla Jackman, de James Brunelle, d’Adele Scott, de Joe McCarthy et de Sarah Simpson a réuni un ensemble de plans et d’instructions pour que les classes puissent fabriquer leur propre navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA). L’activité aidera les élèves à comprendre le travail que doivent effectuer les ingénieurs, les travailleurs spécialisés, les inspecteurs de la qualité et les gestionnaires de projet qui construisent six NPEA pour la Marine royale canadienne au chantier naval de Halifax dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale.

« Nous sommes fiers de travailler avec ces partenaires pour inspirer les prochaines générations de constructeurs de navires canadiens. En sensibilisant les enfants au secteur océanique, nous veillons à faire croître et à développer notre main-d’œuvre », confie Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding.

Le principal NPEA du Canada, le futur NCSM Harry DeWolf, sera livré à la Marine à l’été 2019. 

Pour obtenir la version complète de la trousse d’outils,visitez Taking Making into Classrooms: Ocean Toolkit (en anglais). 

Le financement du partenariat Marine People fait partie des engagements relatifs à la proposition de valeur d’Irving Shipbuilding en vertu de la Stratégie nationale de construction navale. À ce jour, Irving Shipbuilding s’est engagée à verser plus de 12 millions de dollars en investissements relatifs à la proposition de valeur en vue de créer un secteur maritime durable à l’échelle du pays.

Published: