Améliorer l'accès à l'eau potable dans le Nord canadien

L’accès à l’eau potable est essentiel pour toute collectivité, mais pour ceux qui vivent dans les régions éloignées du nord du Canada, il peut être difficile de garantir cet accès. Dans le hameau de Pond Inlet, au Nunavut, l’eau est puisée d’un lac, puis chlorée et transportée par des camions spécialisés jusqu’aux résidences et aux entreprises de la collectivité. L’eau est stockée sur place dans des réservoirs de stockage.

Les Drs Graham Gagnon et Stephanie Gora du Centre d’études sur les ressources hydriques de l’Université Dalhousie (Centre for Water Resources Studies-CWRS) et Tim Soucie de Pond Inlet mènent des efforts pour améliorer la capacité de la communauté à fournir de l’eau potable.

Il s’agit de l’un des neuf projets de recherche soutenus par Irving Shipbuilding et l’Institut de recherche du Nunavut, qui ont accordé 2 millions $ en 2016 à des projets de recherche appliquée dans l’Arctique axés sur des domaines importants pour les collectivités et l’industrie maritime de l’Arctique canadien.

En février, les Drs Gagnon et Gora se sont rendus au Nunavut, où ils ont rencontré des intervenants locaux et effectué des tests sur l’eau contenue dans les réservoirs domestiques de stockage et les systèmes de plomberie pour détecter des contaminants comme le plomb et l’activité biologique.

Dr. Graham Gagnon, Dr. Stephaine Gora, Caroline Ontiveros, Megan Muckpah-Gavin

Sur la base des résultats de ces tests préliminaires, un programme pilote de surveillance de la croissance des biofilms dans les réservoirs de stockage d’eau a été mis au point pour déterminer la fréquence à laquelle les réservoirs de stockage devraient être nettoyés afin de garantir qu’ils continuent à fournir de l’eau potable. Une initiative visant à identifier les sources et les causes de la contamination par le plomb dans l’eau potable de Pond Inlet a également été mise en œuvre. Les deux études seront lancées en mai 2018.

L’échange de connaissances entre l’équipe du CWRS et les intervenants locaux au Nunavut est un élément essentiel du projet. Des ateliers de transfert de connaissances ont été et continueront d’être organisés par l’équipe en charge du projet afin de partager l’expertise technique et les expériences vécues concernant la qualité de l’eau.

« Ces ateliers de transfert de connaissances permettent à l’équipe du CWRS et aux résidents de Pond Inlet de se réunir et de créer un plan axé sur l’amélioration de la qualité de vie de la communauté et respectueux des modes de vie arctiques traditionnels » a affirmé le Dr Gagnon. « C’est vraiment un projet axé sur la communauté avec, nous l’espérons, un vaste impact. »

Irving Shipbuilding est fier de financer des projets comme ceux-ci au titre de la proposition de valeur dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale du Canada. Grâce à cet engagement, Irving Shipbuilding investira 0,5 % des revenus du contrat dans des projets qui contribueront à créer une industrie maritime durable. Les engagements pris dans le cadre de la proposition de valeur concernant les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, actuellement en construction au chantier naval de Halifax, permettront d’allouer près de 12,5 millions $ à des projets aux quatre coins du Canada.

Dr. Gora, Caroline Ontiveros et Megan Muckpah-Gavin
Published:

Plus d'histoires