Le NCSM Halifax reprend du service après une période en cale sèche couronnée de succès au chantier naval de Halifax

Le chantier naval de Halifax poursuit sa tradition en tant que centre d'excellence en matière de soutien aux navires en service de la classe Halifax

Sous les applaudissements de la main-d’œuvre du chantier naval de Halifax, les membres de l’équipage du navire canadien de Sa Majesté (NCSM), Halifax, se sont rendus aujourd’hui au chantier naval de Halifax pour reprendre leur frégate à la suite de sa période de cale sèche (PCS).

Le NCSM Halifax a été mis en cale sèche au chantier naval de Halifax le 20 octobre 2016 pour une PCS qui comprenait une maintenance de routine et des modernisations afin d’assurer la longévité du navire.

Plus de 530 employés sur les 1 500 que compte le chantier naval de Halifax ont travaillé sur le NCSM Halifax pendant cette période. Parmi eux figuraient 440 apprentis et compagnons aux postes d’opérateur de grue, d’électricien, d’installateur de moteurs, de monteur de charpente métallique, de vernisseur/menuisier, d’ouvrier, de manutentionnaire, de tuyauteur, de monteur d’appareils de levage et de soudeur, tous membres d’Unifor Local 1.

« La classe Halifax donne une image fidèle de la compétence et de l’expertise de la main-d’œuvre d’Irving Shipbuilding », a déclaré Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding. « Après avoir construit, modernisé et entretenu ces frégates afin qu’elles puissent continuer d’être la pierre angulaire de la flotte de la Marine royale canadienne, notre main-d’œuvre connaît mieux la classe Halifax que tout autre chantier naval ».

La période de cale sèche du NCSM Halifax au chantier naval de Halifax a entraîné des dépenses de plus de 30 millions $ auprès de plus de 60 fournisseurs. Quarante-huit fournisseurs basés en Nouvelle-Écosse ont travaillé avec le chantier naval de Halifax pendant la PCS du Halifax, notamment Maritime Pressure Works, MacKinnon & Olding, CMS Steel Pro et Gil-Son Construction.

Le NCSM Halifax a été la première des sept frégates de la côte est de la classe Halifax de la Marine royale canadienne à finaliser une révision à mi-vie au chantier naval de Halifax dans le cadre du Programme de modernisation de la classe Halifax du gouvernement du Canada. La révision à mi-vie du NCSM Halifax a eu lieu au chantier naval de Halifax de 2010 à 2012.

La révision des sept frégates au chantier naval de Halifax entre 2010 et 2016 - Halifax, Fredericton, Montréal, Charlottetown, St. John's, Ville de Québec et Toronto - a été finalisée dans le respect des délais et des limites budgétaires.

« Avec la Marine royale du Canada comme plus proche voisin du chantier naval de Halifax, nous sommes prêts à garantir que les hommes et les femmes de la Marine peuvent compter sur leurs navires et leurs équipements pour les protéger et les ramener à bon port », a déclaré M. McCoy.

Le chantier naval de Halifax poursuit sa tradition en tant que Centre d’excellence en matière de soutien aux navires en service de la classe Halifax, le NCSM Fredericton étant arrivé au début de ce mois pour une période de cale sèche planifiée semblable à celle à laquelle le NCSM Halifax vient de se soumettre.

Published:

Plus d'histoires