La Marine royale canadienne aura un sixième Navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

Dans le cadre de Protection, Sécurité, Engagement : la politique de défense du Canada, le gouvernement du Canada fait l’acquisition de navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique (NPEA) pour renforcer les capacités de la Marine royale canadienne (MRC) tout en équipant nos femmes et nos hommes avec des navires polyvalents et fiables pour effectuer leurs indispensables missions.

Aujourd’hui, l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a annoncé que la MRC recevra un sixième navire de patrouille, ce qui aidera à maintenir des centaines d’emplois hautement qualifiés pour la classe moyenne.

La MRC a besoin d’une flotte diversifiée pour réagir de façon appropriée aux défis auxquels elle fait face, aujourd’hui comme à l’avenir. Le NPEA patrouillera les océans du Canada, y compris l’Arctique, et il est parfaitement adapté aux missions à l’étranger qui touchent, entre autres, le soutien aux partenaires internationaux, l’aide humanitaire, le secours en cas de catastrophe, les activités de recherche et sauvetage et la lutte antidrogue.

Un sixième navire de patrouille accroîtra considérablement la capacité de la MRC à déployer simultanément des NPEA, au pays ou à l’étranger. De plus, grâce à une flotte de six NPEA, nos frégates pourront se concentrer sur l’exécution d’autres tâches, permettant ainsi à la MRC d’exploiter sa flotte de façon plus efficace.

Le gouvernement du Canada est aussi résolu à offrir les meilleures possibilités économiques à la population canadienne. Comme énoncé dans la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada fournit à la MRC des navires sécuritaires et efficaces afin qu’elle puisse effectuer leurs missions, tout en fournissant à la population canadienne des opportunités économiques.

« Je me réjouis de confirmer aujourd’hui que notre Marine royale canadienne recevra un sixième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique, comme énoncé dans notre politique Protection, Sécurité, Engagement. Ce navire polyvalent améliorera les aptitudes de nos femmes et hommes qui navigueront à bord des NPEA, tout en renforçant la capacité opérationnelle future de la Marine. » Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale 
« La Stratégie nationale de construction navale continue de créer des bénéfices sociaux et économiques pour la population canadienne d’une côte à l’autre. La construction d’un sixième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique met en évidence notre engagement à maximiser la stabilité d’emploi pour les constructeurs navals hautement qualifies tout en supportant le travail nos braves femmes et hommes de la Marine royale canadienne. » Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l'Accessibilité  
« Je ne saurais être plus satisfait de la décision de procéder à la construction d’un sixième navire. Ces navires extraordinaires assureront à la fois Protection, Sécurité, et Engagement de la marine canadienne. Ils accroîtront la capacité de la Marine royale canadienne à mener des activités dans le Nord, tout en continuant de contribuer à un large éventail d’opérations humanitaires, de sécurité, et de renforcement des capacités, au pays et dans le monde entier. » Vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne

Faits en bref

  •  La décision de faire l’acquisition d’un sixième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique (NPEA) a été possible après s’être assuré du financement nécessaire pour l’acquisition de celui-ci et la modification de l’horaire de production.
  • Les NPEA amélioreront considérablement les capacités des Forces armées canadiennes et leur présence dans l’Arctique, tout en accroissant leur présence sur les côtes de l’Atlantique et du Pacifique. Ainsi, la Marine royale canadienne pourra mieux exercer la souveraineté du Canada dans l’Arctique.
  •  Les NPEA constituent une plateforme hautement polyvalente pouvant être utilisée lors de diverses missions, tant au pays qu’à l’étranger, entre autres, surveillance côtière, recherche et sauvetage, lutte antidrogue, soutien aux partenaires internationaux, aide humanitaire et secours en cas de catastrophe.
  •  Trois navires sont en production; le début des travaux du quatrième navire est prévu cet hiver.
  •  Le premier NPEA devrait être livré à la Marine royale canadienne à l’été 2019.

https://www.canada.ca/fr/minis...

Published:

Plus d'histoires