Mise à l’eau d’un navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique du Canada d’importance majeure au chantier naval de Halifax

Le navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique du Canada, le futur NCSM Harry DeWolf, a été mis à l’eau le 15 septembre 2018, marquant un jalon important au titre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN) et du renouvellement de la flotte de combattants de la Marine royale canadienne.

Avec une longueur de 103 mètres et un poids de 6 615 tonnes, le futur NCSM Harry DeWolf est le plus grand navire de la Marine royale canadienne construit au Canada en 50 ans. Le navire est passé de notre installation de niveau terrestre à une barge submersible le 14 septembre 2018, et a été mis à l’eau dans le bassin de Bedford le lendemain.

Le navire de tête du programme des navires de patrouille extracôtiers et arctiques est maintenant au chantier naval de Halifax, où il sera préparé pour les essais en mer en 2019. Le NCSM Harry DeWolf devrait être remis à la Marine royale canadienne à l’été 2019.

La construction des deuxième et troisième navires, les futurs NCSM Margaret Brooke et Max Bernays, va bon train au chantier naval de Halifax. Plus tard ce mois-ci, les deux premières grandes sections du futur NCSM Margaret Brooke seront déplacées à l’extérieur.

La Stratégie nationale de construction navale a été créée pour remplacer les flottes de surface actuelles de la Marine royale canadienne et de la Garde côtière canadienne. Dans le cadre d’un processus concurrentiel, ouvert et transparent, Irving Shipbuilding a été choisi pour construire la future flotte de combattants de la Marine royale canadienne, à savoir les navires de patrouille dans l’Arctique et extracôtiers, suivis des navires de combat de surface canadiens.

À la suite de la Stratégie nationale de construction navale, Irving Shipbuilding est devenu l’un des plus importants employeurs régionaux du Canada atlantique, avec des milliers de Canadiens qui bénéficient désormais d’emplois qualifiés et bien rémunérés. Le chantier naval de Halifax, qui est depuis longtemps au centre de la construction navale canadienne, est maintenant revitalisé et abrite les installations, l’équipement et les procédés les plus modernes et les plus novateurs d’Amérique du Nord en matière de construction navale.

« Félicitations à nos 1 800 constructeurs de navires et plus pour le lancement réussi du futur NCSM Harry DeWolf. Il s’agit d’une étape importante et du premier des nombreux lancements qui auront lieu au chantier naval de Halifax au cours des prochaines décennies, tandis que nous œuvrons en vue de la revitalisation de la flotte de la Marine royale canadienne, dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. »

  • Kevin McCoy, président, Irving Shipbuilding

Launching the Future HMCS HARRY DEWOLF from Irving Shipbuilding on Vimeo.

Published: