Reconnaissance des étudiants du programme Pathways to Shipbuilding

Le 7 décembre 2016 était jour de fête pour les 19 étudiants inscrits au programme pilote en matière d’éducation et d’apprentissage Pathways to Shipbuilding pour étudiants autochtones. En plus de former ces étudiants dans le domaine de la construction navale, ce programme les soutiendra en leur fournissant les connaissances, les ressources et les compétences dont ils ont besoin.

Les étudiants viennent de terminer une session d’introduction personnalisée de 14 semaines en collaboration avec le centre d’amitié micmac et le Nova Scotia Community College, (NSCC). En janvier, les étudiants commenceront le programme de transformation des métaux de deux ans au campus Akerley du NSCC. Les instructeurs et les gens de l’industrie continueront d’enseigner aux étudiants et de leur servir de mentors à mesure qu’ils apprennent leur métier et unissent leurs efforts pour obtenir leur certificat de qualification.

Ce programme offrant une formation approfondie et un cheminement professionnel prometteur et caractérisé par un important esprit de communauté a rapidement su séduire les étudiants.

« J’ai hâte de pouvoir dire que je connais un autre corps de métier. Je pourrai ainsi obtenir un bon emploi et subvenir aux besoins de ma famille », confie Jamie Sanipass de la Première nation Elsipogtog du Nouveau-Brunswick. « Je possède déjà un permis de machiniste et j’ai de l’expérience avec l’acier; j’aime travailler l’acier. Tout ce qu’il me manque, c’est qu’une entreprise m’aide à lancer ma carrière ».

Le programme Pathways to Shipbuilding découle de celui de Women Unlimited, qui offre des formations pratiques et une aide au développement de carrière aux femmes sous-employées et sans emploi en Nouvelle-Écosse. Grâce à ce programme, des femmes ont entrepris un programme de formation en entreprise dans les domaines du soudage et de la transformation des métaux. L’initiative a connu un franc succès et a été adaptée pour convenir aux besoins des étudiants autochtones dans leur cheminement vers une carrière en construction navale.

Ces programmes sont avant tout conçus pour permettre à ces groupes sous-représentés, mais extrêmement compétents, d’avoir accès à de nouvelles possibilités. Comme l’industrie de la construction navale continue de se développer, il est important de trouver des façons d’aider tous les Canadiens à tirer profit des emplois créés dans ce secteur en pleine croissance. Sur les plans individuel et collectif, ces étudiants constituent, et constitueront, un atout essentiel pour garantir la durabilité et la croissance à long terme dans toute l’industrie.

Cette initiative a été rendue possible grâce au partenariat solide et fructueux entre Irving Shipbuilding Inc., GE Canada, Unifor, Nova Scotia Community College, Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC), Emploi et Développement social Canada (EDSC), l’Office des affaires autochtones (OAA), l’Agence de la formation en apprentissage et Travail et Éducation supérieure (TES). 

Citations de nos partenaires:

L’honorable Judy M. Foote, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement :

« Certains des objectifs de la stratégie nationale de construction navale du Canada visent à revitaliser notre industrie navale, à soutenir les innovations technologiques canadiennes, à offrir des emplois et à favoriser la prospérité de nombreuses collectivités partout au Canada. Les initiatives comme celle du projet pilote en matière d’éducation et d’apprentissage Pathways to Shipbuilding pour étudiants autochtones aident à créer des emplois indispensables qui bénéficieront de l’établissement d’une industrie de construction navale solide et durable au Canada. »

L’honorable Kelly Regan, ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire et ministre responsable de l’Agence de la formation en apprentissage :

« Voilà un excellent exemple du succès que peut engendrer une collaboration entre le gouvernement, l’industrie et des partenaires communautaires. Le programme Pathways to Shipbuilding permet aux jeunes autochtones d’apprendre un métier et d’accéder à l’industrie de la construction navale pour ainsi vivre une carrière fructueuse ici, dans la province. » 

Don Bureaux, président du Nova Scotia Community College : 

« C’est un honneur de faire partie de cet incroyable partenariat qui offre la chance à un groupe d’étudiants déterminés d’appliquer les compétences et la formation qu’ils auront reçues au profit de cet important projet canadien. » 

Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding :

« Le programme Pathways to Shipbuilding est une démarche enthousiasmante de notre stratégie d’acquisition de main-d’œuvre qui permet d’accroître les compétences particulières de notre futur personnel et de créer des possibilités d’emploi dans la transformation des métaux à long terme pour les Canadiens autochtones. Nos travaux de construction de navires au chantier naval d’Halifax dans le cadre de la stratégie nationale de construction navale entraîneront l’embauche de 1000 nouveaux constructeurs de navire au cours des cinq à dix prochaines années. Il est important que nous cherchions les meilleurs talents partout au pays. Bonne chance aux étudiants qui entreprendront leur formation en transformation des métaux. »

Jamie Sanipass, Première nation Elsipogtog, étudiant du Nouveau-Brunswick participant au programme Pathways to Shipbuilding :

« L’un de mes aspects préférés du programme est sa taille. Les dirigeants n’ont pas fait que chercher des candidats dans une ville ou une province; notre classe compte des étudiants du Nouveau-Brunswick, de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador. On voit qu’ils font des efforts pour trouver les bonnes personnes pour le programme. » 

Kim Warburton, vice-présidente des communications et des affaires publiques de GE Canada:

« GE est fière de faire partie de l’initiative Pathways to Shipbuilding, un programme de collaboration de deux ans unique qui permettra à des étudiants d’obtenir une formation scolaire et un apprentissage pratique. Félicitations à tous les participants qui ont atteint la première étape clé du programme. »

Pam Gloade, directrice générale du centre d’amitié :

« Le programme Pathways to Shipbuilding est l’exemple parfait d’une collaboration réussie entre des communautés et des organisations en vue d’offrir de nouvelles possibilités aux Autochtones de notre région. Notre personnel aime travailler avec les étudiants et les soutenir dans leur préparation; il sera également présent pour les soutenir lorsqu’ils déploieront les efforts nécessaires pour devenir de fiers transformateurs de métaux et constructeurs de navires autochtones. »

Bob Orr, secrétaire-trésorier d’Unifor National :

« À titre de syndicat représentant les travailleurs du chantier naval d’Halifax, Unifor est très heureuse de faire partie du projet Pathways to Shipbuilding, et nous transmettons nos félicitations les plus sincères aux étudiants qui passeront à la prochaine étape de leur formation. Ce programme constitue un modèle pour les syndicats, les employeurs et les gouvernements dans toutes les régions du pays, en cette ère où nous travaillons pour obtenir des lieux de travail plus inclusifs et offrir des possibilités aux travailleurs autochtones et des Premières nations. »
Published: